Comment démarrer ?

Le point de départ : la formation

Je n’étais pas destiné à devenir investisseur immobilier professionnel. Je ne dispose ni d’aide financière de la part de ma famille aux revenus modestes, ni de proches dans ce secteur, ni d’une formation spécifique en immobilier ou en gestion de patrimoine. Lorsque que j’ai décidé de me lancer, j’ai bien sûr commencé par me former.

Entrepreneur depuis 8 ans, j’ai dû me former seul sur un grand nombre de sujets essentiellement techniques, juridiques ou business. Je me suis donc attelé à la découverte du secteur de l’immobilier avec la même curiosité et la même passion. Le besoin en formation ne doit pas être un frein à votre projet. 

« Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour. »
Confucius

L’élément le plus important dont vous aurez besoin pour vous lancer aujourd’hui, c’est la motivation. Je vous conseille donc de faire le point sur les raisons qui vous poussent à vous intéresser à l’investissement immobilier. En ce qui me concerne, mon ambition est simple. Il s’agit d’atteindre l’autonomie financière afin de :

  • à long terme, me constituer un patrimoine et vivre des revenus de ce patrimoine
  • à court terme, dégager du temps et de l’argent dès maintenant pour faire les choses que j’aime.

L’autonomie financière doit me permettre de fixer moi-même les règles et les contraintes de ma vie.

 

Mes 5 conseils pour démarrer :

    1. Soyez honnête sur votre motivation : Faites le point sur les raisons qui vous poussent à démarrer. Lancez-vous dans une formation si vous croyez que l’investissement dans l’immobilier locatif est le meilleur moyen pour atteindre vos objectifs. C’est en essayant de s’améliorer pour atteindre son but personnel que vous pourrez persévérer et progresser.
    2. Choisissez vos supports : J’ai rapidement pu constater que l’offre en terme de formation dans l’immobilier locatif est pléthorique : livres, séminaires, vidéos, podcasts… Pourtant, celle-ci n’est ni structurée dans son contenu ni organisée selon les différents niveaux de compétence. Résultat : vous risquez de tourner en rond et de perdre du temps. Il est facile de se perdre dans les contenus proposés et, plus dangereux, de se décourager. Attention aussi à séparer le bon grain de l’ivraie : on trouve de tout parmi les formateurs sur internet ! La solution, c’est de faire un peu de recherche et de s’appuyer sur l’expérience réelle d’autres investisseurs pour bien sélectionner vos supports de formation.
      A ce sujet : si vous ne devez lire qu’un livre pour définir quel type d’investissement choisir, commencez par :Le guide de la SCI à l’IS : J’ai surligné la moitié du livre tellement je trouve les conseils pertinents 😉
      S’il n’y en a qu’un à acheter pour ne pas passer à côté de points essentiels, c’est celui là.

      Miniature livre SCI à l'IS

    3. Ne négligez pas les bases : Quelle que soit votre expérience et votre formation, n’hésitez pas à perdre un peu de temps au début pour vous assurer qu’aucun des fondements du secteur ne vous échappe. Vous gagnerez ainsi un temps précieux à l’avenir, et éviterez les principales erreurs à éviter au moment d’acheter un bien.
    4. Spécialisez vous : Economisez votre temps et votre énergie et dirigez-vous rapidement vers la niche qui vous intéresse une fois les bases maîtrisées. Documentez-vous suffisamment pour avoir connaissance des différences possibilités et pour pouvoir les évaluer, puis faites un choix !
    5. Lancez-vous dans un premier projet : Vous n’avez pas pour objectif de faire une thèse en immobilier, mais bien de vous lancer dans un premier projet concret. C’est le seul moyen de vous apporter l’irremplaçable expérience terrain. Ce que vous apprendrez dans les livres et les cas présentés par d’autres investisseurs immobiliers sont intéressants, mais pas toujours parfaitement applicables à votre cas particulier. Faites-vous votre propre expérience, et venez ici la partager avec moi !
N'hésitez pas à partager !!

N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir gratuitement le guide "12 fiches pratiques pour acheter votre premier immeuble de rapport en 3 mois"